Licence de pilote privé hélicoptère LAPL (H) / PPL(H) :

La licence de pilote privé hélicoptère PPL(H) ou LAPL(H) est la solution idéale pour vivre sa passion de voler. Vous pourrez admirer la terre vue du ciel, avec ses changements de saison et ses couleurs ; vous promenez d’une région à l’autre ; partagez votre plaisir avec vos passagers. C’est la réponse à votre rêve !

Deux choix possibles :

  • le LAPL(H) : Light Aircraft Pilote Licence (Helicopter). Le pilote est limité à des hélicoptères de 4 places dont la masse maximum n’excède pas 2 000 kg et seulement en France.
  • le PPL(H) : Private Pilot Licence (Helicopter). Le pilote peut piloter tout type d’hélicoptère dont il détient la qualification, dans le monde entier.

La licence de pilote privé hélicoptère LAPL(H) / PPL(H) permet d’exercer, sans rémunération, les fonctions de commandant de bord (CDB) ou de copilote sur tout hélicoptère transportant ou non des passagers ou du fret. Le pilote privé peut exercer ses privilèges dans le cadre de sa profession, à condition que le vol ne soit qu’accessoire à l’exercice de cette profession.

Un pilote privé peut partager les dépenses de fonctionnement d’un vol avec ses passagers.

Conditions d’obtention de la licence LAPL(H) / PPL(H) :

  • avoir 16 ans lors du premier vol solo (sans instructeur à bord) ;
  • avoir 17 ans révolus lors du test en vol ;
  • être déclaré apte à la visite médicale aéronautique de classe 2 par un médecin agréé ;
  • satisfaire à l’examen théorique ;
  • 40 heures d’instruction minimum pour un élève sans expérience (ab initio) pour un LAPL(H) ;
  • 45 heures d’instruction minimum pour un élève sans expérience (ab initio) pour un PPL(H) ; ou 39 heures d’instruction minimum pour un élève déjà pilote avion si 60 heures ou plus de vol en tant que CDB avion ;
  • satisfaire à l’examen pratique (2h30 de vol test environ).

 

Composition de la formation :

  • instruction théorique (cours théorique en groupe ou individuel) ;
  • 45 heures (pour les PPL(H)) ou 40 heures (pour les LAPL(H)) de vol en double commande minimum ;
  • 10 heures de vol en solo minimum incluant 5 heures en navigation dont une navigation de 100 Nm avec 2 atterrissages sur 2 aérodromes différents pour les PPL(H)
  • 80 Nm avec 1 atterrissage sur 1 aérodrome différent de celui de départ pour les LAPL(H)

Pour la licence, l’épreuve théorique, sous forme de QCM, comporte 2 épreuves :

Épreuve commune :

– Réglementation,
– Performance humaine et ses limites,
– Météorologie,
– Communication,

Epreuve spécifique (hélicoptère) :

– Connaissances générales de l’aéronef,
– Principes de vol,
– Performance et préparation du vol,
– Procédures opérationnelles,
– Navigation.

Le candidat doit obtenir un taux de réussite de 75 % par épreuve.
Il peut présenter chaque épreuve au maximum 4 fois, l’ensemble des épreuves doivent être validées en 6 sessions maximum dans un délai de 18 mois.

Les candidats à une PPL(H) titulaires d’une LAPL(H) devront suivre un cours de formation dans un ATO. La formation devra inclure au minimum 5 hrs de temps d’instruction au vol en doubles commandes et au moins un vol en campagne en solo supervisé d’au minimum 100 Nm avec deux atterrissages complets sur deux aérodromes différents de l’aérodrome de départ.

Les hélicoptères utilisés pour les formations sont le Robinson 22, le Cabri G2, le Robinson 44, le Robinson 66, l’EC120B.