Comment devenir pilote d’hélicoptère ? PPL(H) ou LAPL(H)

Qui n’a jamais rêvé de prendre un jour les commandes d’un hélico et de partir en vol ?

Partager ce moment inoubliable pour nous tous !!

Bref, comment devenir pilote d’hélicoptère ?

Voici pour ce premier article un descriptif du PPL(H) ou LAPL(H).

  • Qu’est ce que c’est ?
  • A quoi cela correspond-t-il ?
  • Qui peut voler ?
  • Quand commencer ?

 

Évidemment un ensemble de réponses aux questions que l’on retrouve fréquemment via nos contacts.

Qu’est-ce que le PPL(H) ?

Le « Private Pilot Licence Helicopter » est le pendant du PPL(A) pour les pilotes avions.

C’est le précieux sésame qui vous permet de voler sur un hélicoptère sur lequel vous avez passé une Qualification de Type (appelée Q.T.)

Cette licence est composée de deux parties :

  • ·         Le certificat médical, que l’on nomme un certificat de classe 2 (qui se passe chez un médecin généraliste agréé DGAC et dont la liste se trouve sur le site de la DGAC)
  • ·         Une qualification de type : c’est votre aptitude pratique et théorique à piloter tel ou tel hélicoptère. Il existe une qualification de type par hélicoptère. (pour faire simple, je fais abstraction des familles d’hélicoptères). Un Robinson R22 ne se pilote pas de la même manière qu’un Dauphin ou Écureuil.

Si l’une de ces deux parties n’est plus à jour, alors la licence n’est plus valide, et il vous faut remettre à jour soit la QT, soit le médical Classe 2.

Cette licence PPL(H)  vous permet, une fois validée, de louer un appareil dont vous avez la qualification puis de partir, vous évader dans les airs, et profiter du ciel.

Pourquoi pas vous poser sur une hélisurface (moyennant une habilitation) ou dans un petit coin tranquille pour déjeuner ?

Attention, le propre du pilote PPL(H) est d’être un pilote « plaisir » ou « loisir ». De ce fait, vous n’avez pas le droit de vous faire rémunérer pour voler, ni faire de la publicité. En revanche, vos passagers (amis, famille, etc..) peuvent participer financièrement à la location de la machine.

Pour valider le PPL(H), il faut réussir les tests théoriques (nous y reviendrons) ainsi que le test pratique. C’est un peu comme le permis de conduire avec le code de la route et l’épreuve de conduite.

Pour passer votre licence, il vous faudra avoir accompli 45 hrs de vol au minimum. En général, nous sommes plus dans les 50 à 55hrs de vol. Mieux vaut avoir quelques heures supplémentaires et être prêt le jour de l’examen, jour, où le stress va vous pousser potentiellement à l’erreur. Mais ne vous inquiétez pas, vos instructeurs vont vous formater à ce passage d’examen et tout se passera correctement.

Sur ces 45 hrs officielles, 25 hrs au minimum sont à faire en double commandes et 10 hrs au minimum en vol solo supervisé. Et oui, un jour ou l’autre il va bien falloir se retrouver seul dans l’appareil. C’est un grand moment, que tout le monde à encore en tête.

25+10 = 35 hrs et oui, donc il reste 10 hrs de vol à répartir entre instruction en double commandes et / ou en solo.

Quelle différence entre PPL(H) et LAPL(H)?

Le Light Aircraft Pilot Licence (Helicopter) est une version allégée du PPL.

35 hrs minimum d’exercices en vol (dans la réalité, nous sommes plus dans les 45 hrs de vol). La différence par rapport au PPL est que vous ne pouvez voler que sur des hélicoptères de 3 passagers maximum, de telle sorte qu’il n’y ait pas plus de 4 personnes à bord et dont la masse max de l’aéronef ne dépasse pas 2000kg.

Pour plus de détails, n’hésitez pas à nous contacter directement.

 

Quel âge pour commencer ? 

Il n’y a officiellement pas d’âge pour commencer. Pas de compétences techniques à posséder ou d’études à avoir faites. Inutile d’avoir fait math sup pour être pilote d’hélicoptère, il suffit d’être calme, posé, et bien entendu un peu travailleur….

Comme il n’y a pas d’âge pour commencer (il faut simplement être assez grand pour toucher les palonniers (pédales)), il n’y a pas d’âge non plus pour arrêter. Tant que votre certificat médical et votre QT (Qualification Type) sont valides, vous pouvez voler. Maintenant attention !!! Selon les clubs / sociétés / assurances, il peut y avoir des restrictions plus importantes que la règle DGAC.

Une subtilité néanmoins existe, un jeune de 14 ans, aussi bon soit-il ne pourra pas voler tout seul non plus. Pour le premier lâcher solo, il faut avoir 16 ans révolus, et pour passer son examen pratique, il faut avoir eu 17 ans. Donc oui, pour les plus jeunes, il  est possible d’être pilote avant d’avoir son permis de conduire !!!

 Combien de temps cela prend ?

Cette question est relativement simple à répondre car elle dépend de vous, de votre temps disponible et de vos finances bien évidemment.

50 hrs de vol en moyenne à faire. Si vous prenez un planning pour voler 1 fois par semaine, cela fait 50 semaines, soit environ 1 an. C’est le temps moyen que l’on constate, sans pour autant que ce soit une règle absolue.

Si vous avez beaucoup de temps libre, alors vous pouvez passer les 50 hrs en 3 ou 4 mois de façon plutôt intensive, ou alors en 2 ou 3 ans… pas de contraintes ou d’obligations. Attention néanmoins à la validité de la partie théorique qui se périme dans le temps si la pratique n’est pas validée. Nous y reviendrons dans un autre post.

BILAN : 

Le pilotage d’hélicoptères est une activité de loisir (au titre du PPLH) ouvert à toutes et tous, qui se passe après 45 hrs minimum de vol suite à la réussite d’examens théoriques et pratique.

Il ne vous est pas possible de vous faire rémunérer pour voler, pour cela, il faudra passer une licence de pilote professionnel CPLH (Commercial Pilot Licence Helicopter).